Vous êtes ici

Une grainothèque à la médiathèque !

Une grainothèque, qu’est-ce que c’est ?

C’est une boîte en libre accès qui permet à tous de venir échanger des graines (fruits, fleurs, légumes...) gratuitement. Non seulement cette démarche est éco-citoyenne mais elle permet aussi de cultiver des espèces moins répandues, et donc de favoriser la biodiversité !

En incitant les gens à cultiver leur jardin, la grainothèque permet aussi de promouvoir une meilleure alimentation pour tous.

Pourquoi une grainothèque ?

> Pour préserver la biodiversité

L'industrialisation de l'agriculture conduit petit à petit à l'uniformisation des espèces cultivées et donc à l'appauvrissement de leur patrimoine
génétique : 75 % des variétés auraient disparu en à peine un siècle !

La grainothèque offre une alternative à l’achat de graines auprès de semenciers industriels et encourage à produire ses propres semences, ce qui permet de sélectionner les variétés réellement adaptées au terroir.

Ainsi, la sélection des plantes locales résistantes permet une bonne production sans avoir recours à des techniques qui détruisent l’environnement.

> Pour une meilleure alimentation pour tous

La production de ses propres semences et leur échange favorisent l’autonomie alimentaire. De plus, les produits issus de graines locales non hybrides F1 offrent généralement une qualité bien meilleure que celle des produits industriels standardisés diffusés sur le marché de la grande distribution : ils sont souvent plus riches en nutriments et ont plus de goût.

> Pour promouvoir la liberté d’échanger et de produire ses semences

L’échange de graines et la récolte de ses propres semences sont des pratiques qui existent chez les paysans et les jardiniers depuis des millénaires. Or celles-ci sont aujourd’hui menacées par l’évolution de la législation (interdiction pour les professionnels de récolter leurs propres semences pour la majorité des variétés inscrites au catalogue officiel) et par l’inondation du marché des semences par les hybrides F1 qui donnent des plantes aux graines dégénérescentes.

 

Comment ça marche ?

Les dépôts et retraits de la boîte sont libres, mais les personnes qui déposent des graines doivent s’assurer de :

• n’utiliser aucun engrais chimique

• ne pas introduire de semences hybrides F1 (non reproductibles).

La grainothèque est régie par le principe du troc. Il est cependant possible de prendre des graines au moment où on en a besoin, en s’engageant à en rapporter quand on en aura à partager.

 

Quelles graines puis-je déposer dans la grainothèque ?

Toutes les graines : légumes, fruits, fleurs...

Pourvu que les graines récoltées soient issues de plants bio n'ayant subi aucun traitement chimique. Les variétés anciennes, les variétés traditionnelles de nos terroirs sont les plus en péril.

La plupart de nos légumes, même en bio, même au marché, même en AMAP, mêmes les fleurs des fleuristes, sont des hybrides F1 dont les graines sont stériles ou donnent des plantes qui dégénèrent.

Dans le doute, il vaut mieux s'abstenir.

 

Comment participer ?

À la fin de l’été, récoltez vos graines bio et non hybrides pour les partager et les échanger à partir de cet automne.

La médiathèque possède de nombreux ouvrages sur la récolte des graines.

 

Pour aller plus loin

Vous pouvez télécharger les 2 documents ci-dessous

Graines de troc - reproduire ses graines au jardin

Médiathèque de Tarnos - livret grainothèque