[Astronomie] À la découverte de Mars

Jeudi, 27 septembre, 2018

19h

Organisateur : 
Ville de Tarnos
Tél. : 
05 59 64 34 43
Le premier sismomètre qui a détecté des séismes d’origine naturelle sur la Terre a été mis en œuvre en 1889. Le premier sismomètre déposé sur la Lune fut déployé par les astronautes d’Apollo XI en 1969. Le premier sismomètre qui détectera des séismes d’origine naturelle sur Mars sera déployé par le bras automatique de l’atterrisseur de la mission InSight, en 2018.

Prochaine mission martienne de la NASA, InSight a décollé le 5 mai 2018 de la base de Vandenberg en Californie, et doit atterrir sur la planète rouge le 26 novembre. Sa mission principale est de déployer SEIS, un sismomètre européen majoritairement français, conçu par l’Institut de Physique du Globe de Paris et dont le CNES est Maître d’œuvre. Son déploiement est planifié en décembre 2018, et il délivrera ses premières mesures en janvier 2019.

D’une performance équivalente aux meilleurs sismomètres terrestres, SEIS est capable de détecter des déplacements de la taille d’un atome. Mais à la différence des sismomètres terrestres, SEIS a été conçu pour résister aux vibrations et chocs d’un voyage vers Mars, ainsi qu’aux conditions de températures extrêmes de son fonctionnement sur Mars. Déposé à même le sol martien, il écoutera battre le cœur de Mars pendant deux années terrestres au minimum. Il fournira à la communauté scientifique des données capitales sur la structure interne de Mars : Noyau, liquide ou solide, taille du manteau, de la croûte. Ces informations permettront aux scientifiques de mieux comprendre la genèse et l’évolution de Mars, et en particuliers de savoir pourquoi cette planète si semblable à la Terre au début de sa vie, s’est progressivement « enrayée » pour n’être plus aujourd’hui qu’un désert gelé, contrairement à la Terre. Au-delà de Mars, c’est donc de la connaissance de toutes les planètes telluriques dont il est question, ainsi que de l’histoire et du fonctionnement de notre propre Terre.

Chef de projet au CNES (Centre national d'études spatiales), de l’instrument SEIS, sismomètre déployé sur Mars, Philippe Laudet, ingénieur et Docteur en Astrophysique, nous explique les enjeux de cette mission sur la planète rouge, et au-delà nous aide à comprendre pourquoi ces enjeux sont importants, et quelles sont les grandes questions auxquelles l’espèce humaine tente de répondre en étudiant le Système Solaire et l’Univers.

Médiathèque
1 allée du fils
40220 Tarnos